Dans la cadre de sa mission d’inventaire permanent du PCI, Bretagne Culture Diversité a lancé en 2023 un nouvel inventaire territorial en s’intéressant au patrimoine vivant en contexte insulaire. Ce projet collaboratif invite les habitants des îles bretonnes à réfléchir à ce qui, pour eux, fait patrimoine et à explorer les singularités des pratiques culturelles insulaires. Au plus près des populations, l’objectif est d’accompagner les acteurs locaux à la mise en place d’actions de sauvegarde.

Situées sur le littoral de la Manche et de l’Océan Atlantique, la Bretagne compte onze îles habitées à l’année : Bréhat, Batz, Ouessant, Molène, Sein, Groix, Belle-Île, Houat, Hoëdic, l’île aux Moines et l’île d’Arz, constituant quatorze communes (Belle-Île en compte quatre).
Comme le souligne Louis Brigand, professeur de géographie et spécialiste des îles et de la vie insulaire, si « il y a trente ans, les îles bretonnes se dépeuplaient […], aujourd’hui, on constate que la population des îles a globalement augmenté ». Ces mutations démographiques entraînent l’arrivée de néo-insulaires et posent en toile de fond la question des représentations contemporaines qu’a la population îlienne de son patrimoine immatériel.

Réaliser un inventaire participatif du PCI dans les îles de Bretagne permet ainsi, au-delà de l’intérêt premier d’identifier et documenter des pratiques patrimoniales, de comprendre les éléments culturels à partir desquels la communauté résidente tisse du lien social autour de ses spécificités. Cela pose, par la même occasion, la question de l’accueil de l’autre.

Le patrimoine vivant de l’Île-aux-Moines

Soutenu par le Conseil départemental du Morbihan et en partenariat avec la municipalité, le projet a réalisé une première escale de mai 2023 à janvier 2024 sur l’Île-aux-Moines.

Qu’est-ce qui compose le patrimoine vivant de l’île ? Quelles en sont les manifestations ? Quelle est la vitalité des pratiques et savoir-faire identifiés ? Et comment les mettre en valeur ? De mai 2023 à janvier 2024, nous sommes allés à la rencontre des habitants et acteurs associatifs. Fête de la mer, fête du pressoir, danses bretonnes, chants traditionnels, parler îlois, culture et pressage de la pomme, techniques de voile, construction de murs en pierre sèche : autant de pratiques culturelles ont ainsi pu être identifiées.

Synthèse des enquêtes ethnographiques menées, un rapport sera prochainement remis aux élus de la commune afin de leur permettre de poursuivre la valorisation et la transmission de leur patrimoine vivant une fois la période d’accompagnement terminée.